[Chronique horreur] Derniers jours, d’Adam Nevill

L’horreur vient à pas de loups, mais reste présente pendant toute la durée du roman, avec cette impression d’épée de Damoclès qui pend au-dessus de la tête des protagonistes, ce sentiment d’inéluctabilité.

Acherontia Nyx

Éditions Bragelonne, 2014

456 pages

Traduction de Benoît Domis

Lire la suite