[Cuisine] Charlotte au bavarois champagne et framboise

[Cuisine] Charlotte au bavarois champagne et framboise

Hello les ptits poulpes!

Je profite d'une petite pause entre deux caisses de déménagement et deux palettes à poncer pour glisser sur ce blog une recette très sympathique que j'ai pu tester ce weekend.

J'ai trouvé la recette de base sur le blog Odeurs et saveurs, tenu par Carinette. Je l'ai un peu modifiée en fonction de mes desiderata et mes contraintes du moment (plus de poudre d'amande au shop du coin, par exemple… aaaaarggghhh!!!). Donc, au lieu de trouver une base à l'huile d'olive, champagne et framboise, j'ai simplement entouré ma mousse de biscuits cuiller enduits d'un sirop de champagne, le transformant ainsi en charlotte. Après, c'est sûr que ça manque un peu de "mâche" comme un futur candidat à Top Chef me l'a fait remarquer 😉 (et quand je dis mâche, je parle de matière en bouche, hein, pas de feuilles de salade!) Et je ne peux décidément pas lui donner tort. N'hésitez donc pas à réaliser la base en plus de décorer votre bavarois tel que je l'ai fait…

La première chose à savoir, pour réaliser ce dessert, c'est qu'il se fait en trois parties distinctes, et qu'entre chaque partie, il faut le laisser reposer entre une à deux heures au frigo. Autant vous y prendre tôt… Ensuite, il faut veiller à ce que votre cerclage soit bien étanche, histoire que la mousse (liquide tant qu'elle n'a pas pris sous l'action du froid) ne se fasse pas la malle dans votre frigo. C'est collant, c'est poisseux, c'est chiant à nettoyer ; après, ça attire les mouches, qui viennent pondre à côté de la barbaque et du reste de tarte au riz de mamie Jacqueline. Bon, si vous comptez aller pêcher à la ligne la semaine suivante, ça peut avoir un côté pratique, mais sinon… bref… Vous m'avez comprise! Dernière chose, et non des moindres, respectez scrupuleusement les temps de refroidissement entre les différentes couches, et ce afin d'éviter que votre dessert ne s'effondre et finisse par ressembler à une tour de Pise visqueuse. De même, pensez à bien refroidir vos préparations avant de les verser sur la précédente mousse (avec du chaud sur du froid, vous êtes certains d'obtenir une nouvelle tour de Pise, celle-là même que nous voulions éviter un peu plus tôt).

Le bavarois au champagne…

Les ingrédients…

  • 250 g de Champagne 
  • 100 g de sucre 
  • 3 gros jaunes d'oeuf ( réserver les blancs pour la mousse ) 
  • 40 cl de crème liquide entière  
  • 10 g de jus de citron filtré ( moins d'un demi citron ) 
  • 15 g de maïzena 
  • 7 g de gélatine ( 3.5 feuilles de 2 g )
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace

La préparation…

1. Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide.

2. Fouetter la crème liquide en chantilly avec le sucre glace, réfrigérer.

3. Dans un saladier, battre les jaunes avec la maïzena, réserver.

4. Dans une casserole, porter à ébullition le Champagne, le jus de citron et le sucre.

5. Verser en filet sur les jaunes tout en fouettant.

6. Filtrer au dessus de la casserole, remettre sur feu doux sans cesser de remuer jusqu'à épaississement.

7. Hors du feu, incorporer la gélatine bien essorée, mélanger.

8. Plonger la casserole dans un bac d'eau froide et faire refroidir sans cesser de remuer.

9. Incorporer cette préparation dans la chantilly très délicatement, à l'aide d'une maryse.

10. Verser sur la base encerclée, lisser et réfrigérer 2h.

Le bavarois champagne-framboise…

Les ingrédients…

  • 3 blancs d'oeuf 
  • 180g de sucre
  •  75g de Champagne 
  • 10g de jus de citron filtré 
  • 200g de framboises surgelées 
  • 6g de gélatine ( 3 feuilles de 2 g )

La préparation…

1. Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide.

2. Faire décongeler les framboises au micro-ondes, puis les mixer en purée avec le jus de citron filtré.

3. Tiédir le tout dans un bol au micro-ondes et ajouter la gélatine bien essorée, mélanger.

4. Dans un saladier, battre les blancs en neige aux 2/3.

5. Parallèlement, dans une casserole, porter le champagne et le sucre à 116°C en mélangeant.

6. Retirer immédiatement du feu et verser en filet sur les blancs tout en fouettant à grande vitesse (éviter les branches du fouet).

7. Fouetter jusqu'à tiédissement et consistance d'une belle meringue lisse et brillante.

8. Incorporer en filet la purée de framboises sans cesser de fouetter et poursuivre le fouet rapide jusqu'à total refroidissement.

9. Verser la mousse sur le bavarois Champagne. Réfrigérer le tout 30 à 45 minutes.

Décoration…

Les ingrédients…

  • Coulis de framboise
  • 1 à 2 feuilles de gélatine
  • Biscuits cuiller
  • 180 g de sucre
  • 75 g de champagne
  • Framboise fraîches
  • Éventuellement, billes de sucre argentées

La préparation…

1. Mettre tremper la gélatine dans de l'eau froide pendant dix minutes. Bien essorer.

2. Faire bouillir le coulis de framboise. Ajouter la gélatine et bien mélanger.

3. Retirer du feu et continuer à mélanger tout en plongeant la casserole sous l'eau froide.

4. Verser le coulis sur la mousse de framboise.

5. Décorer avec les framboises fraîches et les éventuelles autres décorations.

6. Laisser prendre au frigo pendant une petite heure.

Dégustation…

Cette charlotte au champagne se déguste très bien avec un bon verre de… champagne (non, sans déc'…). Et je ne vous ferai pas l'affront de vous dire qu'il se déguste avec sagesse. On est entre adultes responsables, après tout… 

Vous pouvez le déguster sur une assiette, avec des couverts, comme des personnes civilisées, ou encore à même la table si jamais votre maladroitesse a profité de la soirée arrosée pour refaire surface. Directement dans le plat, avec les doigts, c'est bien aussi, sinon. Sait-on jamais que votre sens de l'orientation se trouverait trop émoussé par les vapeurs de champagne pour trouver le chemin de la cuiller. Attention toutefois que la mixture tremblotte et est susceptible de se déliter sous la pression. Bien entendu, je vous passerai bien sûr les nombreuses autres possibilités, car cela deviendrait vite trop licencieux à votre goût, chers lecteurs et cuisiniers de tout poil.

Sur ce, je vous souhaite une belle fin de weekend, et à très bientôt pour de nouvelles aventures culinaires!

[Cuisine] Les Kanelbullar, une pâtisserie scandinave

[Cuisine] Les Kanelbullar, une pâtisserie scandinave

Les Kanelbullar, un petit gâteau typiquement scandinave…

… Winter is coming! Et pour bien célébrer la venue des premières vagues de froid dans mon plat pays nordique, je vous propose aujourd'hui une sympathique recette qui nous vient du grand Nord. Un petit gâteau roulé prompt à nous réchauffer par son bon goût de cannelle. Merci à Juliette, chroniqueuse cuisine du Télépro, de m'avoir fait découvrir cette succulente recette!

L'aventure vous tente? Vous avez quelques talents de pâtisserie et ma photo de couverture vous met l'eau à la bouche? Ou encore… derrière les fourneaux, vous êtes affublés de deux mains gauches, mais à la barre d'une authentique galère viking, vous êtes le king des océans? Qu'à cela ne tienne! Embarquons donc pour le pays des rennes et de Papa Noël ^^

Brisons la glace…

… fourbissons nos armes et achalandons notre navire pour notre grand voyage. Dans vos bagages, vous emporterez :

  • 750 g de farine blanche pour pâtisserie
  • 35 g de levure fraîche, dite de boulanger
  • 150 g de sucre fin
  • 30 cl de lait
  • 2 gros oeufs
  • 250 g de beurre
  • 1 c. à c. de sel
  • cannelle moulue
  • éventuellement : 1 c. à s. de cardamome moulue et 2 c. à s. de sucre perlé.

La recette "step by step"…

1. Émiettez la levure fraîche dans un saladier. Diluez-la dans quelques cuillerées de lait.

Ca a l'air beurk, pas vrai?

Ca a l'air beurk, pas vrai?

2. Faites fondre 120g de beurre. Versez-le dans le saladier, sur la levure.

3. Ajoutez successivement la farine tamisée, 100 g de sucre fin, 1 oeuf, 1 cuillère à café de sel, de la cardamome moulue si vous en avez trouvé (ce qui ne fut pas mon cas…), et le lait.

Toujours pas appétissant? Vous faites pas de bile, ça le sera bientôt!

Toujours pas appétissant? Vous faites pas de bile, ça le sera bientôt!

4. Pétrissez la pâte une quinzaine de minutes environ (aïe les doigts!), puis posez un torchon sur le saladier et laissez reposer trente minutes à température ambiante.

Tadaaaaam! Ma pâte a fait de la gonflette ^^
Tadaaaaam! Ma pâte a fait de la gonflette ^^
Tadaaaaam! Ma pâte a fait de la gonflette ^^

Tadaaaaam! Ma pâte a fait de la gonflette ^^

5. Étalez la pâte sur 3 mm d'épaisseur et 30 cm de large.

Ceci n'est pas une peau de bête... Non, non, je vous jure!

Ceci n'est pas une peau de bête… Non, non, je vous jure!

6. Tartinez la surface avec le restant de beurre fondu. Saupoudrez de sucre fin et de cannelle moulue.

[Cuisine] Les Kanelbullar, une pâtisserie scandinave

7. Roulez la pâte dans le sens de la longueur, puis coupez en tranches de 1,5 cm d'épaisseur.

[Cuisine] Les Kanelbullar, une pâtisserie scandinave

8. Placez les tranches dans des caissettes à cupcake ou sur une feuille de papier sulfurisé.

[Cuisine] Les Kanelbullar, une pâtisserie scandinave

9. Laissez à nouveau lever pendant une bonne heure.

10. Préchauffez le four à 220°

11. Battez le deuxième oeuf avec un peu de lait et badigeonnez les brioches avec le mélange.

12. Ajoutez le sucre perlé à cette étape si vous décidez d'en agrémenter vos brioches.

13. Enfournez pendant 5 à 6 minutes puis laissez refroidir sur une grille avant de servir.

Alors, heureux?

Alors, heureux?

Déclinaisons…

Bonne nouvelle! Le Kanelbullar peut se décliner en une infinité de variantes… Couques aux raisins et crème patissière, frangipane, choco, confiture, et même des entrées salées si vous diminuez la teneur en sucre de la pâte!

À très bientôt pour de nouvelles recettes!